· 

Mon cocon

Si j'habitais toute seule dans un cocon, une petite cabine (ou une tiny house), je passerais pas mon temps à faire le ménage. Je lirais au coin du feu tous les romans que j'ai jamais pris le temps de lire (et à relire mes préférés). Je ne regarderais pas la TV. J’écrirais des histoires et des chansons. Je ferais mon crochet avec attention et dévouement, ainsi que pour toutes les choses de la maison. J'aurais rien à acheter pacque j'aurais pas de place anyway. J'aurais juste à vivre et expérimenter. Je ne serais pas stressée, parce que le coût de la vie serait minimal et j'ai déjà tout ce qu'il me faut pour être bien. Je serais en santé, pacque je vivrais au grand air, à prendre de longues marches au vent, de longues méditations en mouvement. Je prendrais le temps de faire à manger. Des choses simples et nourrissantes (parce que vraiment, j'aime pas tant cuisiner). Je pourrais vivre de la terre et échanger avec mes voisins (parce qu’on peut pu se le cacher, j'ai vraiment pas le pouce vert). Je ne vivrais pas la vie à la presse et pourrais savourer chaque visite d’êtres chers, entrecoupé de moments de solitude. Je n'aurais pas à produire mais simplement à créer. À mon rythme, à ma façon. J'ai tu vraiment quelque chose à prouver à quelqu'un? J'ai pas envie discipline. J'ai envie de vivre facilement, lentement, à l'écoute de mes besoins. J'ai envie d'être prêtresse sur mon île de brumes, sorcière dans ma forêt, sage sur ma montagne.

Et qu'est ce qui m'arrête au fond?

Write a comment

Comments: 0